Association CLI.M.A. 57-67-68
Identification
 
Nouveau? Créer un compte !
mardi, le 10 FéVRIER 2015
Lettre d'informations n°81 - CLI.M.A. 57-67-68


Nouveautés et informations sur l’association CLI.M.A. 57-67-68,
météo, climato et photo en Alsace-Moselle.


    1] Informations de l'association


Le 15 février à Aubure Arnaud, notre spécialiste du centre Alsace nous a communiqué cette photo avec le commentaire suivant :

"mystere
c'est assez bizarre , soit la nature qui l'a fait, soit un canular..." 

Notre ami vosgien Catlino, membre de CLIMA, donne l'explication suivante : 

"En réalité, quand le redoux arrive, les paquets de neige accrochés aux
branches des arbres se ramollissent.
Lorsqu'ils tombent sur un talus, ils roulent et forment un escargot de
neige."

Merci pour ces précisions de la part de notre nivologue préféré.

La rédaction

 
    2] Bilan Décembre 2014 Vosges du Nord-Alsace Bossue


Malgré le coup de froid des derniers jours, un mois plus chaud que d’habitude !

Décembre 2014 a été juste frais : la température moyenne se situe aux environs de 3,5°, ne battant pas le record précédent de 2011 où cette moyenne avait un degré de plus.  Par contre ce mois de décembre 2014 ressemble à celui de 2006. C’est le mois où il y a eu le moins de  gelées, environ 10 jours seulement alors que la moyenne se situe de 18 à 19 jours ;  rien à voir avec le record de 2010 où il a gelé 27 jours sur 31 ! Mais de gelées intenses, c’est-à-dire inférieures à -5°, il n’y en a eu que 2 jours (un de plus qu’en 2006) : ainsi le mercure a parfois pu frôler  ou dépasser les -12° à -14°, dans la seule nuit du 29 décembre. Rappelons-nous décembre 2010 où l’on relevé -17 à -20° et 2009 où le mercure a plongé sous les -20° juste une nuit ! Décembre 2014 a pourtant commencé dans les normes pendant une dizaine de jours avec déjà un peu de neige éphémère ; ensuite le temps s’est considérablement radouci pendant une douzaine de jours avant de se rafraîchir juste avant Noël ! Ce n’est que le 27  décembre que le froid a fait une rapide et étonnante incursion pour terminer l’année dans la féérie de l’hiver ! Cependant en décembre 2014 nous avons aussi eu la chance d’avoir dépassé, timidement il est vrai, les 10° pendant près de 4 jours, ce qui n’est pas le record de ces dernières années, d’autant plus que le thermomètre a  simplement frôlé ou franchi les 12° : on est loin des 15 à 16° de l’année dernière ! Faut-il rappeler que nous nous trouvons actuellement dans une série de mois de décembre plutôt doux qui durent depuis 2011 !

Décembre 2014 a bénéficié de bonnes précipitations pluvieuses et neigeuses qui ont fait suite à un mois de novembre déjà correctement  « arrosé » ; si le mois a été  un plus humide que d’ordinaire avec un total de 17 à 18 jours de pluie ou de neige d’au moins 1 litre au m2 (ce qui est dans les moyennes supérieures comme en 2012 et en 2009), seul 2011 en a connu davantage : jusqu’à 23 jours de précipitations. Par contre seulement 2 journées ont été très pluvieuses avec plus de 10 litres au m2, des cumuls dépassant 15 litres sur le plateau lorrain. On n’a donc pas manqué d’eau avec des cumuls mensuels entre 80 et 100 litres, malgré une période de 10 jours de temps sans grandes précipitations. Mais rien à voir avec l’année dernière où  il est tombé deux fois moins, ni avec la période de 2009 à 2012 où les cumuls ont été bien plus importants, se situant entre 150 et 180 litres, soit le double de cette année.



 

La neige n’a fait sa véritable offensive qu’à partir du 27 décembre (pour beaucoup c’était la première neige depuis novembre  2013) couvrant le sol jusqu’à la fin de l’année, en général autour de 10 cm ; en comptant comme les professionnels de  Météo France les jours où tombent des flocons (même s’ils ne tiennent pas au sol), on totalise 10 jours de neige, 1 de moins qu’en 2012, ce qui contraste avec les 21 jours en 2010. On a connu entre 2 et 5 jours de verglas, souvent par regel de sol mouillé, le record revenant à décembre 2009 avec 8 jours de ce phénomène dangereux pour tous ceux qui sont obligés de circuler sur nos routes glissantes malgré les efforts des services de salage.

Notre mois de décembre 2014 a connu des jours de brouillard, principalement en matinée, rarement en journée entière. Ils ont été légèrement moins nombreux que d’ordinaire, moins de 10 jours, alors que la moyenne se situe entre 10 et 15 jours dans notre région , le record  de 17 jours étant tenu par décembre 2010 où le froid était très vif. L’ensoleillement a été très limité, le plus souvent à cause d’une couverture nuageuse dense ou alors d’une forte nébulosité. De plus, des périodes de vent assez fort ont contribué à chasser l’air des basses couches et à améliorer notre visibilité : ces vents parfois incisifs ont soufflé une dizaine de jours à  plus de 30 km/h, atteignant même les 65 / 70 km/h, ce qui reste dans les moyennes supérieures : on peut comparer ce chiffre avec le mois de décembre le plus venteux de ces dernières années, 2011, où les bourrasques ont régné en maître pendant 17 jours.

Pour conclure, ce début d’hiver (car cette saison commence le 1er décembre pour tous les météorologues du monde) a été très contrasté en 2014, plus chaud que d’habitude en moyenne, avec plusieurs ruptures des conditions météo, passant des hautes pressions protectrices à l’agitation des dépressions atlantiques qui se sont imposées pendant 12 jours sur l’Alsace Bossue et les Vosges du Nord, avant de laisser place pendant les 5 derniers jours aux premiers vrais frimas et aux conditions hivernales avec neige et bonnes gelées.

Jean Sébastien Beck – Association Climat en Moselle-Alsace


 
    3] Avalanche en Forêt Noire


Avalanche dans le massif du Feldberg

deux personnes tuées le 30 janvier !

Un extrait de l'article d’un journal allemand  transmis par notre nivologue Catlino :

"Pour quelqu'un qui est enseveli sous une avalanche, chaque seconde compte : bien qu’on puisse survivre de trois à quatre heures sous la neige - mais seulement si une poche d’air a pu se former autour de la personne, en général pour les victimes il y a suffocation et asphyxie après 15 à 20 minutes.

Ainsi dans la nuit du vendredi, il y avait dans le massif du Feldberg - comme presque partout sur les hauteurs de la Forêt Noire du Sud - de 20 à 30 centimètres de neige fraîche. Lorsque beaucoup de neige tombe en si peu de temps, la charge augmente trop rapidement à cause du  poids supplémentaire qui ne peut pas se solidifier et adhérer à la couche sous-jacente. Alors une petite charge supplémentaire – comme  le poids d'un skieur – peut provoquer le glissement des couches de neige. « De plus, en cas de danger d'avalanche, à côté  de la neige fraîche, le vent est aussi un facteur déclenchant », a déclaré Mr Vaulont du Service de sauvetage en montagne.  « Justement au Feldberg soufflait un vent très fort, si bien que même avec des chutes de neige faibles cela suffit  à provoquer le phénomène ». Car ce vent souffle la neige le long de la crête et forme ainsi du côté de la montagne qui n’est pas sous le vent une couche de neige soufflée en congères instables. En effet, dans ce cas cette accumulation n’a pas de réelle tenue et le danger d'avalanche, même à faible charge, augmente considérablement."

en supplément une très belle photo prise par Catlino que nous remercions encore !


 
    4] Bilan Haegen 2014


En pondérant  les moyennes annuelles du «Strassburger Temperaturmittel » de Karl Bamler,  les «Beobachtungssystem» d’Hugo Hergesell, les «annuaires» d’E. Rothé (à Haegen la moyenne annuelle est d’environ 1,6° plus faible qu’à Strasbourg), ainsi qu’avec mes propres relevés, il m’est possible d’affirmer que depuis plus de 2 siècles il n’y a jamais eu d’année aussi chaude qu’en 2014 !

                              En effet, de 1806 à la fin des années 60, la moyenne annuelle oscillait entre 7° et 9,5° puis, entre 1970 et 1998 c’était entre 8,3° et 11,2°….depuis c’est entre 10,4° et 12,1° (précédent record de 2011) ; mais 2014 pulvérise ce record avec 12,4° (la moyenne depuis 1961 étant de 10° et l’année la plus froide était 1963 avec 7,9°)! En me basant uniquement sur la moyenne de mes relevés débutés en décembre 1960, tous les mois ont été excédentaires en 2014, sauf août (-0,9°). Ce sont mars et octobre qui ont dépassé le plus les normes avec+3,7°chacun suivis de janvier et février (+3,5°), avril (+3,4°) ; c’est mai qui s’en est éloigné le moins (+0,6°).


 

La pluviométrie a été très irrégulière, 6 mois ont été déficitaires, surtout mars (-41 mm) et septembre (-33 mm), 4 mois ont été excédentaires essentiellement août (+65 mm) et juillet (+31 mm), octobre et février restant dans les normes ; finalement le total atteint 781 mm (moyenne depuis 1994 : 807 mm, records 1087 mm en 1995 et 428 mm en 2005). Il y a eu 183 jours de pluie (exactement 1 jour sur 2 !),  58 jours de brouillard (presque 2 mois !), 25 jours d’orage, 20 jours de gel et 14 jours de neige seulement.

La température minimale n’a été que de -7,3° (le 29 décembre) mais la maximale a atteint 35,8° (le 9 juin déjà) ; enfin la plus forte chute de pluie a eu lieu le 26 août avec 47 mm (presque 5 arrosoirs chaque mètre carré !).

En conclusion si dans le passé des périodes plus chaudes ou plus froides ont bien existé, jamais il n’y a eu des variations aussi rapides (ce sont les carottages de glace du Groenland et de l’Antarctique qui le montrent) ; les hivers risquent fort de se faire de plus en plus discrets !


 
    5] Bilan Janvier 2015 Vosges du Nord et Alsace bossue


Le temps du mois de janvier 2015 en Alsace Bossue et Vosges du Nord

 

Un mois de janvier de caractère aux couleurs de l’hiver

Janvier 2015 a commencé dans les normes de saison pendant les 7 premiers jours où nous avons d’ailleurs connu les températures les plus basses, mais également des chutes de neige peu durables qui ont blanchi momentanément le nord-ouest de l’Alsace. Ensuite ce fut le retour de l’influence océanique pour une durée de 9 jours avec beaucoup de pluie et de vent au programme ; pour terminer le mois, ce fut de nouveau un temps de saison, pas très froid, mais sans douceur non plus, avec de nombreuses chutes de neige, tantôt éphémères, tantôt tenant au sol quelques jours au moins sur les hauteurs où nous avons pu mesurer plus de 10 cm au sol, notamment à La Petite Pierre et sur le plateau lorrain. Par rapport à l’hiver dernier, quel contraste ! La neige n’a pas hésité cette fois-ci à s’inviter chez nous !

Si on se base sur la température moyenne, située entre 1,8 et 2,2°, pas de doute : on est à peu près à 1° au-dessus de la moyenne des 10 dernières années à cause d’une dizaine de journées trop chaudes ; car le thermomètre a grimpé entre 13 et 15° le 13 janvier, sans battre le record de 16° de janvier 2014 ni les températures maximales moyennes de 2007 et 2008 exceptionnellement élevées. On ne peut pas noter de grands froids non plus, environ -7° à -8° un seul jour, le 6 janvier, jour de l’épiphanie, ce qui est loin des -10/-11° habituels. Il n’y a pratiquement pas eu de jours sans dégel, sauf très localement sur le plateau lorrain, alors qu’on en compte en moyenne 6 ! On est de nouveau très loin du record de 16 jours de grand froid de janvier 2010. Cependant, il faut noter qu’il a gelé, plutôt faiblement la plupart du temps, de 20 à 21 jours, ce qui correspond à la moyenne habituelle dans notre partie de l’Alsace, chiffre à comparer avec les 30 jours de janviers 2009 et 2010 qui étaient particulièrement froids !

Les précipitations ont été importantes : c’est le mois de janvier le plus pluvioneigeux des 10 dernières années avec un cumul mensuel de 120 à 150 litres au m2, alors que la moyenne ordinaire se situe entre 60 et 70 litres ; mère Nature a donc bien détrempé l’Alsace Bossue et les Vosges du Nord, pour le mois censé être l’un des moins arrosés de l’année ; les précipitations les plus importantes se sont produites les 2 et 3 janvier avec un cumul dépassant localement les 20 litres. Nous avons subi 20 jours d’intempéries significatives, ce qui veut dire qu’il a plu ou neigé 7 jours de plus que d’habitude : on n’a fait mieux qu’en 2007 ! Les pluies ou neiges fortes ne sont heureusement tombées que 3 jours. Il a neigé 14 jours, parfois les flocons se sont contentés de se mêler à la pluie et ne sont pas restés au sol ; c’est un score un peu inférieur à janvier 2006 et 2013, et bien en dessous des 22 jours de 2010. Par contre, il n’y a pas eu beaucoup de grésil ou de grêle. On a également relevé de 5 à 7 jours de verglas, surtout au lever du jour par regel de neige ou de chaussée mouillée, exactement comme en janvier 2009.


 

Le mois a été très agité dans l’ensemble même si la pression atmosphérique a été par moments très élevée. Le vent a été incisif un tiers du temps : il a soufflé fort, au-dessus de 35 km/h en rafales, pendant 10 jours ; c’est le record des 10 dernières années que détient aussi janvier 2012. C’est le vent de Sud-ouest qui a prédominé en nous imposant beaucoup d’humidité, des masses nuageuses omniprésentes qui nous ont privés de soleil une bonne partie du mois, l’ensoleillement étant continuellement mis à mal. Par contre, ce temps agité a limité le nombre de jours de brouillard, entre 8 et 10 jours seulement, moins que les 12 jours de l’année dernière ou les 13 jours de 2010 qui étaient liés aux inversions thermiques par temps très froid. Enfin, les coups de tonnerre ont été rares, mais pourtant audibles pendant 2 journées, au nord de notre secteur le 14 et le 30 janvier.

En conclusion, on peut affirmer que ce mois de janvier 2015 avait bien du caractère avec quelques surprises hivernales, la neige n’ayant pas manqué le rendez-vous, même si elle n’est jamais tombée en abondance. Nos enfants ont pu « s’éclater » en profitant du petit manteau neigeux amplement suffisant pour construire un bonhomme de neige et pour faire quelques bonnes batailles de boules de neige. Par contre, le bilan définitif donne lieu au constat que ce mois a été, du côté des températures, au-dessus des moyennes habituelles, mais sans excès. 

Jean Sébastien BECK, membre de l’association Climat en Moselle Alsace.

 


 
    6] Bilan Janvier 2015 Haegen


                                 Janvier 2015 : encore un mois trop doux et trop humide !

 

                                Avec une moyenne générale de +3,2°  janvier 2015 est le dixième mois de janvier le plus doux depuis 1961 (moyenne 1°  records -4,4° en 87, -4,3° en 85,  +6,3° en 2007). Mon minimum absolu n’a été que de -4,9° (moyenne -9°  minimum -18° en 87,  -17° en  71 et  85, -3° en  74, 75 et l’an passé) ; mon maximum a frisé les 15° comme en 93, 98 et 2002 (moyenne 11°  records  16° en 91 et 2007 mais en janvier 64 la température n’a jamais dépassé les  4° !). Il y a eu 12 jours de gel (moyenne 19   records 31 en 79  30 en 64 mais 5 en 2007) ; la température n’est jamais restée une journée complète sous les 0° (jour d’hiver), ce n’est arrivée qu’en 75 et 2014 ; il y en a normalement 8 mais en 63 il y en eut 21 et en 85 la température a franchi le seuil des -10° à 12 reprises.

                              Il a neigé à 10 reprises (moyenne 7  records 20 en 2010 mais jamais en 75, 89 et 90); cette neige est restée au sol pendant 6 jours (moyenne 11 records 31 en 63 et 79 mais aucun à 8 reprises) ; La hauteur totale de neige cumulée a été de 24 cm (moyenne 15 cm, records 67 cm en 68, rien à 8 reprises) mais la couche de neige n’a jamais dépassé les 3 cm (moyenne 10 cm, records 40 cm en 68, rien à 8 reprises) car souvent la neige fondait aussi vite qu’elle tombait.

                             Le brouillard était présent à 8 reprises (moyenne 7, records 19 en 89 mais 1 en 63 et 86) ; la pluie (souvent mêlée à la neige) nous a accompagnés pendant  16 jours (moyenne 11, records 21 en 88 mais 2 seulement en 67) ; le total des précipitations a été de 116 mm (moyenne  depuis 1994  69 mm, records 18 mm en 96 et 160 mm en 95) ; à noter que 19 mm des 116 mm sont tombés sous forme de neige.


 
    7] Remerciements


Cette newsletter a pris une semaine de retard pour des raisons techniques; le vote pour les photos n'a pas pu se faire à cause des travaux effectués sur le site par notre webmaster Jérôme qui est en train de nous concocter une nouvelle version modernisée.

La Rédaction remercie les personnes suivantes pour leur contribution à l'établissement de la Newsletter à savoir Jean, Charles, Catlino, Dan.