Association CLI.M.A. 57-67-68
Identification
 
Nouveau? Créer un compte !
dimanche, le 10 AVRIL 2011
Lettre d'informations n°44 - CLI.M.A. 57-67-68


Nouveautés et informations sur l’association CLI.M.A. 57-67-68,
météo, climato et photo en Alsace-Moselle.


    1] En bref !


Bonjour à toutes et à tous,

Nous souhaitons la bienvenue à Sébastien de Enchenberg (57) qui fait les relevés de sa commune se situant près de Lemberg.

Avec l'arrivée du printemps nous fêtons également quatre anniversaires pour le mois de mars.

Il s'agit de Jérôme (17.03) de Molsheim 67

René (20.03) de Barembach 67

Victor (23.03) de Rezonville 57

Henri (30.03) de Ennery 57

Joyeux Anniversaire à tous de la part du comité avec une pensée particulière à notre météorologue professionnel Jérôme ainsi que René (tout deux membres du comité).

Et pour finir n'oublions pas la date anniversaire (30.03.2007) de la création de notre association, que chacun soit remercié pour sa contribution à faire vivre au fil des années (4ans déjà) notre site météo et photos. 


 

Acharné de météo et de photos voici une capture de notre ami Florent alias Vonguckel originaire d'Alsace mais ayant immigré dans le Gard et qui étoffe inlassablement à lui seul la rubrique "Photographie d'ailleurs" de la page d'accueil du site.

(épisode cévennol du 13 mars 2011 et ses 174mm en 36 heures)

Jean-Luc 


 
    2] Qu'est-ce que le temps ?


Le temps en un endroit donné est le reflet des conditions atmosphériques qui règnent dans les masses d'air environnantes. Les changements de temps sont provoqués par des mouvements à l'intérieur de ces masses d'air qui modifient des paramètres aussi importants que la température, la vitesse et la direction du vent, l'humidité et la pression atmosphérique.

Pendant que la terre tourne sur son axe, la chaleur du soleil réchauffe l'atmosphère. Les zones proches de l'équateur sont plus ensoleillées que les autres, la chaleur y est plus intense. L'air chaud s'élève en altitude et se dirige vers les pôles où les températures sont basses. Il est lui-même remplacé par de l'air plus frais et c'est alors toute l'atmosphère qui est en mouvement.

Cet air en déplacement est soumis à une importante force physique appelée la force de Coriolis, provenant de la rotation de la terre sur elle-même. Ainsi, l'air qui se dirige vers les pôles est dévié par la rotation de la planète : au lieu de se diriger en ligne droite vers le Nord ou vers le Sud, l'air suit une trajectoire incurvée vers l'est.

On peut facilement visualiser cet effet par une expérience simple. Placer une feuille de papier sur un plateau tournant et tracer un trait du bord de la feuille au centre de rotation (ou l'inverse) , bien que le crayon semble se diriger de façon rectiligne, il aura en réalité tracé une courbe.

Yves   

 


 
    3] La station météo du jardin botanique


Avec le partenariat né en  juin 2010 entre l’association du Jardin Botanique et l’association Climat en Moselle-Alsace, s’est mis en place la réalisation du projet d’installation et de gestion de la  nouvelle station météo du Jardin ; installée fin juin, elle n’a été opérationnelle qu’au cours du mois de juillet après une période de paramétrage et de test ( les derniers achevés en septembre) et après l’acquisition d’un nouvel équipement informatique. C’est donc à partir du mois d’août que les relevés ont pu se faire sans accrocs, réactualisés en septembre pour les plus anciens, et cet article tente d’ores et déjà de vous présenter les observations et les statistiques comparées à celle de la station toute proche de Haegen à l’altitude de 200 m, celle du Jardin étant située à 330 m, une différence notable qui fera apparaître des écarts perceptibles  entre ces 2 stations. Néanmoins le temps glacial  et très enneigé de la fin novembre et de décembre a bloqué la station, ce qui a eu pour conséquence négative de nous laisser des statistiques incomplètes surtout pour décembre.

Nous allons plonger dans le vif de l’étude...

Jean Beck vous raconte la suite ici > http://www.clima.fr/dossier.php?type=meteo


 
    4] Un petit tour dans le jardin...


 


 

L’arrivée de la pluie est toujours précédée par un certain nombre de manifestations : renforcement du vent, baisse de la pression, arrivée des nuages, augmentation du taux de l’humidité de l’air. Or, toutes les plantes sont très sensibles à l’humidité. Avant nous, elles en ressentent très vite les premiers effets.

Si vous avez l’odorat particulièrement sensible, le parfum des fleurs qui vous monte au visage annonce un changement de temps. De fait, à l’arrivée de la pluie, la pression baisse. La conséquence est immédiate : les gaz, les odeurs, plus volatiles, se répandent facilement dans l’atmosphère.


 

Dans un domaine un peu différent ; vous pouvez également prêter une certaine attention aux feuilles sèches, aux brins de paille ou autres choses très légères que l’on peut voir quelquefois soulevées dans l’air en tourbillon : c’est le signe d’une grande instabilité atmosphérique. N’oubliez pas que les nuages d’instabilité fonctionnent un peu comme une pompe aspirante. Ils aspirent l’air chaud et humide nécessaire à leur développement. Les premiers signes visibles que l’aspiration est en cours, que les nuages sont en train de se former, ce sont ces brindilles ou ces poussières qui s’élèvent en tourbillonnant.

 

(la suite le mois prochain)

Extrait du livre « Prévoir la pluie et le beau temps » par René Chaboud 

Fabien


 

 
    5] Changement d'heure, changement de rythme


Une étude financée par l’Union Européenne démontre que les changements d’heure peuvent perturber, particulièrement en été, l’horloge biologique de l’organisme.

Depuis 30 ans le rituel est inchangé : en automne et au printemps l’heure change et il faut régler ses montres. Instituée, suite au premier choc pétrolier, cette transition horaire est censée économiser de l’énergie en faisant correspondre l’activité humaine avec l’ensoleillement. Même si un quart de la population mondiale est soumise à ce rythme peu d’études ont été réalisées sur les effets du changement d’heure sur la physiologie et le comportement.

Le projet EUCLOCK, financé par l’UE, a évalué l’effet de cette ingérence sur notre rythme circadien (journalier). L'horloge biologique est un processus naturel fondamental qui permet aux organismes d'anticiper les changements de l'environnement quotidien en ajustant le comportement, la physiologie et la régulation des gènes. Cette situation se répercute sur la santé et la qualité de vie, dans la régulation du sommeil et du bien-être ainsi que sur bien d’autres  fonctions de l’organisme.


 

Dans le cadre d’EUCLOCK les chercheurs ont étudié le sommeil de plus de 5000 personnes. Ils en ont conclu que les rythmes de sommeil et d'activité s'adaptaient facilement au changement d'heure à l'automne. Par contre, l’adaptation à l’heure d’été est plus problématique : les personnes ayant tendance à aller au lit plus tard et à se lever plus tard (à chronotype tardif) sont particulièrement perturbées par ce changement. Les caractéristiques de leurs activités journalières sont très perturbées. Leur rythme biologique conserve le rythme classique, c'est-à-dire le rythme de l'heure d'hiver, mais leurs obligations sociales les contraignent à s'adapter au changement d'heure tout l'été. 

Les scientifiques n’en concluent pas encore que les changements d’heure ont des effets sur la santé à long terme. Cette étude démontre en tout cas que les transitions DST (pour daylight saving time) ont une influence sur l’Homme et que certaines personnes à chronotype tardif pourraient voir leur rythme de vie fortement perturbé avec la possibilité d’un impact sanitaire réel.

Source > Sciences et Avenir

Jean-Luc 


 
    6] Les photos du mois de mars retenues par le jury


Les couleurs du printemps ayant chassé la grisaille du mois de Mars, nos photographes ont pu se faire plaisir avec une cinquantaine de photos prises dans une vingtaine d'endroits différents.

Ce mois d'Avril plein de douceur et de couleurs va donner l'envie à nos reportersde parcourir la nature pour nous rapporter de très belles photos ! 

Yves


 
1) Soleil radieux, lieu > Wimmenau parc des Vosges du Nord le 23.03.11 (09h40) auteur Jean Beck

 
2) Brume, lieu > Duppigheim le 15.03.11 (06h50) auteur René du 67

 
3) Belle journée, lieu > Illkirch-Graffenstaden le 20.03.11 (10h30) auteur René du 67

 
4) Etang du Ziegelberg, lieu > Zinswiller le 22.03.11 (12h00) auteur Jean Beck

 
5) Ciel assez bien dégagé, lieu > Duppigheim le 03.03.11 (12h30) auteur René du 67

 

6) Enfin des nuages, lieu > Kolbsheim le 09.03.11 (12h30) auteur René du 67


 
    7] Bilan climatique dans notre région par Fabien


MARS 2011: DOUX, TRES SEC ET TRES ENSOLEILLE

 

Durant ce mois de Mars 2011 de très belles journées printanières ont déjà égayé notre temps en raison de la persistance des conditions anticycloniques, surtout durant la première et la dernière décade du mois. Certes la fraîcheur aura été encore sensible durant la première décade sous l’impulsion des courants continentaux de Nord-est avec à la clef des nuits claires et dégagées favorisant de fréquentes gelées, les gelées les plus marquées se sont produites lors de la période de carnaval.  


 

Lors de la deuxième décade le temps aura été plus mitigé certains jours, en effet de faibles perturbations ont effleuré notre région par moments nous apportant parfois quelques pluies qui ont été temporairement plus marquées le 19, bien entendu les températures diurnes ont accusé le coup avec une fraîcheur sensible sous les nuages et l’humidité, mais en d’autres jours plus favorables nous avons profités de bons moments ensoleillés permettant à la douceur printanière de s’affirmer davantage, notamment le 15 du mois mais ceci après quelques nuits encore bien froides avec des gelées.


 

En troisième décade le temps printanier aura été au rendez-vous nous faisant profiter d’agréables journées ensoleillées marquées par une forte amplitude thermique avec des nuits encore particulièrement fraîches accompagnées de gelées mais des après-midi déjà très agréables avec à la clef un pic de douceur le 25.

Un temps plus incertain et légèrement rafraîchi aura clôturé ce mois de Mars, mais le fait marquant est également l’absence de ces fameuses giboulées liées au passage de l’hiver au printemps, ainsi aucun flocon de neige n’aura été observé en région de plaine, fait assez rare quand même lorsqu’on sait à quel point ce mois de transition peut-être capricieux et changeant sous d’autres synoptiques.


 

TEMPERATURES


Les températures moyennes de ce mois fluctuent entre 6.5 et 8.6° Celsius selon les stations, ces dernières sont excédentaires aux normales de 1.4 à  2.1° selon les secteurs. La palme des températures minimales relevées par les différentes stations du réseau CLIMA revient à Wimmenau avec -6.4° le 8. La journée la plus douce a été observée le 25 avec des températures souvent proches ou supérieures à +20° Celsius dans l’ensemble des stations du réseau.

 

PLUVIOMETRIE


Les cumuls pluviométriques sont encore une fois bien inférieurs à la normale, ces derniers varient globalement entre 15 et 22mm selon les stations, seule exception à la règle Beblenheim(68) avec 44mm, mais cela reste très localisé. La normale pour un mois de Mars devrait se situer entre 64 et 79mm selon les secteurs. Bien souvent donc seul un tiers de la normale a été atteint après un mois de février déjà très peu humide.

 

 

ENSOLEILLEMENT

 

La bonne nouvelle c’est que Mars aura été très généreusement ensoleillé, en effet l’ensoleillement moyen devrait être de l’ordre de 110 à 117Heures selon les secteurs. Ce mois-ci au cumul il oscille entre 187 et 213 heures dans les différentes stations de notre réseau et ceci grâce à «Janina» à «Marie luise» et à «Nicole», ces anticyclones qui nous ont influencés si favorablement durant ce mois qui signe également l’arrivée officielle du printemps. D’ailleurs d’après certaines sources il s’agirait même du second mois de Mars le plus ensoleillé après celui de 1953…à vérifier tout de même.

Fabien


 
    8] Remerciements


à Yves, Jean et Fabien pour leur participation permanente de votre newsletter.

Vous aussi vous pouvez participer au prochain numéro en m'envoyant vos articles ayant un rapport avec la météo, alors n'hésitez plus ! 

Contact >  jl.feltmann@meteo-reding.com