Association CLI.M.A. 57-67-68
Identification
 
Nouveau? Créer un compte !
jeudi, le 10 JUIN 2010
Lettre d'informations n°35 - CLI.M.A. 57-67-68


Nouveautés et informations sur l’association CLI.M.A. 57-67-68,
météo, climato et photo en Alsace-Moselle.


    1] Les nouvelles de l'association


N'oubliez pas, le 12 juin prochain de 14H00 à 17H00 à Rohrbach-les-Bitche (57) aura lieu notre assemblée générale.
Membres, correspondants et partenaires seront les bienvenus.


 

Les anniversaires du mois de Mai > Simon de Ringendorf (67) Nicolas de Mulhouse (68) Jean Beck de Wimmenau (67) où le champagne a du couler à flots :) et enfin le 6 Juin Franck de Muttersholtz (67)

Très Joyeux Anniversaire à tous.


 

Les vacances d'été arrivent à grands pas pour tous ainsi la prochaine Newsletter ne paraîtra que le 10 Septembre prochain.

Bonnes vacances à tous.

    


 

Du nouveau dans le Bitcherland à Gros-Réderching où Fabien a équipé sa station d'un pluviomètre complémentaire le fameux Spiéa (à lecture directe) et il a également rehaussé l'anémomètre de sa Vantage Pro 2 à 9m70.

A Réding une nouvelle station Vantage Pro 2 est en fonction depuis début Mai et remplace l'ancienne station La Crosse Ws 2500 qui enrégistre les données depuis Avril 2006 mais qui est toujours en activité pour le plus grand bonheur de son propriétaire.

  


 
    2] Le saviez-vous?


La dynamique des masses d'air

Une masse d'air est une zone de l'atmosphère où les conditions de température et d'humidité sont homogènes. Elle est définie par sa région d'origine: continentale ou maritime; arctique, antarctique, équatoriale, tropicale ou polaire.

Elle se forme lorsque de l'air stagne au-dessus d'un lieu, et acquiert ses caractéristiques climatiques. Une masse d'air maritime est donc plus humide "chargée de pluie" qu'une masse d'air continentale et celà va de soit que les masses d'air tropical sont plus chaudes que les masses polaires.

En général, une masse d'air s'étend haut dans la troposphère et peut couvrir des millions de kilomètres carrés. En parcourant le globe, elle se modifie. Ainsi lorsqu'une masse d'air maritime s'élève au-dessus d'une chaine montagneuse, elle perd son humidité et s'assèche. C'est ce qu'on appelle l'effet de foehn. Le versant de la montagne qui fait face à la masse d'air est froid et humide, tandis que l'autre versant est plus chaud et plus sec. Pour passer, la masse d'air doit se soulever. Ce faisant, elle se décharge de son humidité qui se condense en fortes précipitations juste avant le sommet.

Jean-Luc > Extrait du livre La Météo (Editions Gründ)


 
    3] D'où vient l'expression "Il vente à écorner les boeufs"


" Il vente à écorner les boeufs " vient du début du siècle lorsque les fermiers devaient couper les cornes des boeufs ils choisissaient des journées de grand vent. Ceci avait pour effet de favoriser la cicatrisation et du même coup d'empêcher les mouches de contaminer les plaies.

Les mouches ne volent pas par journée de grand vent !

Yves


 
    4] Photos du mois de Mai


Le commentaire d'Yves:

Petite faiblesse en mai pour le nombre de photos et le nombre d' endroits de prise de vue, malgré cela on peut remarquer de très belles photos de nuages classées parmi les premières.

Bravo à Jean qui avec peu de photos se situe en tête du classement !
En mai, le temps a fait ce qui lui a plu....... et cela lui a beaucoup plu.......

 
1er) Splendide journée "estivale" à l'étang du Moosthal > Wimmenau Parc des Vosges du Nord le 24.05 (17h10) par Jean Beck

 
2éme) Journée lumineuse et estivale > Wimmenau Parc des Vosges du Nord le 22.05 (18h40) par Jean Beck

 
3éme) Belle luminosité mais des menaces! > Wingen sur Moder (sur les hauteurs) le 18.05 (12h50) par Jean Beck

 
3éme) Ciel menaçant > Illkirch-Graffenstaden le 26.05 (17h20) par René du 67

 
3éme) Moment de répit > Illkirch-Graffenstaden le 30.05 (10h40) par René du 67

 
4éme) Iris à gogo > Causse de Blandas le 02.05 (12h40) par Vonguckel 

 
    5] L'analyse du bilan climatique du mois de Mai par Fabien


TRES FRAIS, TRES ARROSE ET TRES PEU ENSOLEILLE

*************************************************

Ce mois de Mai 2010 a été tout le contraire d’un joli mois de mai auquel nous sommes plus généralement habitués. En effet quel contraste par rapport au mois précédent. Haut la main ce mois se distingue par un temps anormalement et durablement frais, très humide et pluvieux et très pauvre en soleil. Ce n’est qu’à la veille du long week-end de la Pentecôte que nous avons bénéficié enfin de quelques jours de beau temps permettant ainsi de limiter quelque peu les dégâts, même si au final ce mois garde son impression de temps pourri jusqu’à la fin. En effet cette parenthèse de temps stable, ensoleillée et trop rapidement chaude a vite été remise en cause par de nouvelles pluies ou orages suivis par un énième rafraîchissement qui nous a accompagnés jusqu’en fin de mois.


 

TEMPERATURES

***************

Avec une température moyenne comprise entre 11 et 12.5°Celsius selon les régions, ce mois s’achève avec un bilan négatif de l’ordre de 1.5 à 2°Celsius selon les stations. Il faut ainsi remonter à Mai 1991 pour retrouver des valeurs journalières aussi basses. En effet les deux premières décades ont été dominées par une longue période de temps anormalement frais et humide. Pour le jour de l’Ascension (13) le temps a été parfois comparable à celui de la Toussaint, car très pluvieux et pas chaud du tout avec des maximales restant parfois en-delà de 10°Celsius. Ce n’est qu’au début de la dernière décade que le temps s’est progressivement réchauffé, le point culminant de cette bouffée chaude, localement les 30°Celsius ont été atteints, s’est terminé le 25 par un festival de sons et lumières en l’occurrence par des orages. Ensuite, récurrence quand tu nous tiens ! la fin de mois a de nouveau été fraîche et humide.

 

 

PLUVIOMETRIE

**************

Le cumul pluviométrique de ce mois compense largement le déficit du mois dernier. En effet avec une moyenne de l’ordre de 104L au m², les précipitations sont largement excédentaires et ceci d’environ 45%, pour une normale qui elle oscille entre 70 et 80L au m². La neige est également revenue temporairement et par moments sur les sommets vosgiens lors de la première décade, rien d’exceptionnel mais fait qui mérite d’être souligné.

 

 

ENSOLEILLEMENT

*****************

La durée de l’ensoleillement qui est en moyenne de l’ordre de 190 à 200heures sur la région, n’a été atteinte qu’à hauteur de 60%, en effet trop souvent le soleil n’a brillé que par son absence.

 

Fabien

 

 
    6] Remerciements


à Yves et Fabien qui font vivre la Newsletter par leurs articles tous les mois, chers lecteurs vous aussi vous pouvez participer à votre façon à la rédaction du prochain numéro.

Contact Newsletter > jl.feltmann@meteo-reding.com