Association CLI.M.A. 57-67-68
Identification
 
Nouveau? Créer un compte !
samedi, le 16 MAI 2009
Lettre d'informations n°22 - CLI.M.A. 57-67-68


Nouveautés et informations sur l’association CLI.M.A. 57-67-68,
météo, climato et photo en Alsace-Moselle.


    1] L’administratif


La prochaine réunion aura lieu le 6 juin à Sélestat, seuls les membres du comité y sont conviés.


 
    2] Le bilan climatique du mois d'avril


Synthèse de ce mois d’avril

**********************

Le 1er Ce mois d’avril a débuté sous un flux de Nord-est avec un temps à dominante nuageuse maintenant une certaine fraîcheur en journée, de petites gelées se sont encore produites par endroits.

 

Du 2 au 6

Belles journées printanières.

En effet nous avons enfin bénéficié d’une période de temps nettement plus agréable et à la faveur des éclaircies les températures ont en profité pour se hisser vers un niveau de plus en plus doux au fil des jours.

 

Du 7 au 8

Lente dégradation.

En effet le ciel est redevenu plus nuageux et quelques ondées se sont produites par endroits sur la région, les températures ont accusé légèrement le coup.

 

Du 9 au 12

A la veille de ces fêtes de Pâques nous avons bénéficié de quelques journées agréablement ensoleillées, même si des nuages sont venus contrarier un peu l’astre du jour le dimanche de Pâques, dans l’ensemble les températures sont restées douces pour la saison puisque par endroits le cap des +25° a été atteint.

 

Du 13 au 15

Un avant goût d’été

En effet, aux belles éclaircies matinales ont succédé des nuages bourgeonnants qui ont occasionné par endroits quelques averses orageuses et ceci essentiellement en seconde partie de journée. Les températures s’envolent et dépassent par endroits les +25°.

 

Du 16 au 18

Changement radical.

Le temps est redevenu assez frais et pluvieux par moments.

 

Du 19 au 22

Printanier

Eclaircies, passages nuages donnant quelques ondées voir des averses orageuses près du relief, ont prédominé durant cette période. Les températures sont restées agréables.

 

Du 23 au 24

Petit coup de fraîcheur

Malgré un temps assez lumineux dans l’ensemble, le fond de l’air s’est bien rafraîchie durant ces deux jours puisque nous avons renoué avec quelques petites gelées par endroits.

Du 25 au 26

Retour du beau temps chaud puis lente dégradation.

 

Du 27 au 29

Grande fraîcheur humide avec un ciel chargé occasionnant des averses par moments, les températures maximales sont restées trop fraîches pour la saison.

 

Le 30

Retour d’un temps plus variable avec des températures plus conformes à la saison.

 

Ce mois d’avril a été dans l’ensemble doux voir même chaud par moments avec des températures de l’ordre de 2 à 3° au-delà des normales de saison, côté pluviométrie c’est resté cette fois-ci largement déficitaire après un mois de Mars bien arrosé.

 FABIEN 57

 
    3] Activité orageuse du vendredi 1er mai sur le quart nord-est du pays


  - Qualification de l'activité orageuse observée  -

Situation synopthique Une dorsale d'altitude prend ses positions sur l'ouest du pays. Elle s'étire à la mi-journée de la pointe Finistère à la Scandinavie où s'est isolé un cut-off higt. Le flux demeure enr evanche faiblement cyclonique sur l'est de la France, dans un contexte vertical conditionnellement instable et très peu cisaillé.


 
 Le début de journée est calme et aucune manifestation convective n'est observé avant la mi-journée. Le satellite témoigne bien de couvertures nuageuses essentiellement stratiformes sur le pays en fin de matinée (10h TU):

 
Il faut attendre le début d’après-midi pour voir la convection s’enclencher sur le nord-est du pays. Les premiers orages de la journée se déclenchent à 13h30 TU sur le nord des Vosges :

 

Pendant plusieurs heures, des cellules orageuses s’y régénèrent, en produisant localement des chutes de grêle faibles et de fortes averses. L'activité électrique reste cependant faiblarde à localement modérée comme en Alsace Bossue où de nombreux impacts de foudre ont été observés autour de 16h. Quelques faibles orages se déclenchent également sur le relief des Ardennes.


 

Ces cellules orageuses se déplacent dans un flux de nord nord-est. On les retrouve autour de 17h sur le secteur Est mosellan où une chute de grêle est observée sur le secteur de Sarrebourg. Le calme revient ensuite. Mais voilà que de nouvelles cellules naissent à l'ouest du pays de Bitche.

Quelques clichés prisent par nos deux chasseurs d'orages Mike  et Christophe Mertz


 
Ces cellules vont devenir virulentes et former une ligne orageuse d'intensité localement forte.Grêle et une activité électrique soutenue sont observées dans un couloir de Forback à l'ouest de Sarrebourg. Les cellules vont ensuite s'estomper en fin de soirée.

 
    4] Souvenirs d'orages très violent en Moselle est et explication partie 2


Juillet 1994: 

Certains doivent peut être s'en souvenir. C'est un mois très chaud, tropical et très orageux. D'ailleurs l'été 1994 aura été l'un des plus chaud et les plus orageux depuis le fameux été 1983.En fin d'après midi du vendredi 29 juillet 1994, des orages de type orographique ( dans un système de marais barométrique) remontaient des vosges en direction de Sarrebourg. Il est 16h lorsque l'orage éclata. Il déversa de fortes chutes de grêle. De la grêle d'une taille de 4cm de diamètre d'après les infos de mon père qui aura fait quelques dégats sur les voitures des voisins.

Petit rappel: Plus de 74 000 impacts de foudre avaient été détecté la veille, le jeudi 28 juillet 1994 sur la France ce qui avait constituait un record. 

D'ailleurs, les étés de 1992, 1993 et 1994 avaient particulièrement pluvieux et orageux sur le nord-est.  

Pour les années de 1995, 1996, 1997 et 1998, j'ai peu de souvenirs d'orages très violents, 4 années de suite où la série des orages étaient peut être redevenus plus calme ( un peu ce qu'on connait aujourd'hui depuis 2005) 


 

Mai 1999: 

Vendredi 28 mai 1999, après plusieurs jours très chaud, des orages remontaient par le sud-ouest déjà dans la soirée du jeudi.

Ces orages atteignit la moselle le vendredi matin. Il est 7h15 lorsque j'entendais le tonnerre. Je regarde dehors et en effet, des éclairs zombraient le ciel au sud-ouest de ma position.

Je me dis alors «  je sens que ca va peter dès le matin ». Et effet, 1h plus tard c'était un bombardement. Il est 7h50, j'arrive à l'école, l'orage n'était maintenant plus qu'à quelques km. Les eclairs étaient dangereux et se rapprochaient de plus en plus. Fallait se dépecher pour vite rentrer à l'intérieur. Tout d'un coup, la nuit tombait ( alors que 5 min avant on voyait encore bien dehors), l'orage se déchénait avc des pluies dilluviennes.

C'était donc exactement le même scénario que décrit plus haut, celui du 2 juin 1994. Beaucoup de caves avaient d'ailleurs été inondées dans Sarrebourg. 

 


 
Situation de cet épisode orageux sur le nord-est: D'abord, prenons la carte du jeudi 28 mai à 12h UTC ( soit 14h locale):

 
Une dépression atlantique faisait véhiculer un flux de sud sud-ouest très chaud sur la France mais on remarque que le flux est encore de sud sud-est sur l'est ce qui signifique que l'air était encore trop sec cette après midi la alors que les orages éclataient déjà à ce moment la dans le sud-ouest. Ce flux ramenait donc de l'humidité en provenance de l'océan. Qui dit humidité + chaleur dit souvent orage. Dans la nuit de jeudi au vendredi la dépression atlantique se comble mais la dorsale anticyclonique qui régnait sur l'europe central fait pivoter le flux au secteur sud-ouest sur le nord-est de la France ramenant donc l'humidité et les orages qui circulaient plus à l'ouest la veille. Situation du vendredi 28 à minuit UTC:

 


Voici l'image des impacts de foudre relevés ce jour la de minuit UTC à 23h:

En bleu foncé correpond à 5h du matin puis le bleu clair à 8h le matin comme on peut le voir à ce moment la sur la Moselle.Les orages ont donc commencé à éclater sur la Bourgogne en fin de nuit pour se déplacer ensuite en lorraine en début de matinée.Cette même ligne orageuse avait continué son bonhomme de chemin en direction de l'Allemagne dans la journée. 

 
    5] Photo du mois d'avril


Voici les plus belles photos retenues par le jury pour le mois d'Avril

On constate que les couchers de soleil de notre ami Jean sont toujours aussi beau du côté de Wimmenau.

Que René du 67 (son pseudo de photographe) nous amène toujours plus près des nuages, Alain quand à lui nous trouve toujours un joli décor par ses nombreuses balades.

Et le petit dernier Mike le chasseur d'orage qui arrive avec sa premiére photo d'éclair, désolé pour le grondement il n'était pas posté avec (lol)

Pour le jury, Jean-Luc

 


 
Coup de foudre sous la cellule orageuse à 10 Km ouest de Baccarat le 10.04.09 (18h20) par Mike

 
De beaux nuages dans le ciel Alsacien à Illkirch-Graffenstaden le 08.04.09  (16h30) par René Sarther

 
Du soleil dans les forsythias à Wimmenau Parc Vosges du Nord le 19.04.09 (20h00) par Jean Beck

 
Etang de Lieschbach à Philippsbourg le 19.04.09 (14h10) par Alain Deichel

 
Paisible coucher de soleil à Wimmenau Parc Vosges du Nord le 21.04.09 (20h10) par Jean Beck

 
Un orage se couche sur le soleil couchant à Wimmenau Parc Vosges du Nord le 13.04.09 (19h30) par Jean Beck