Association CLI.M.A. 57-67-68
Identification
 
Nouveau? Créer un compte !
´╗┐
lundi, le 23 SEPTEMBRE 2019
Lettre d'informations n░124 - CLI.M.A. 57-67-68


Nouveautés et informations sur lĺassociation CLI.M.A. 57-67-68,
météo, climato et photo en Alsace-Moselle.


    1] L'├ęt├ę 2019 ├á Haegen (67)


Un été 2019 sec et très chaud

Avec une moyenne de 21,5° l’été météorologique 2019 (juin 2019, juillet 2019, août 2019) est le troisième été le plus chaud après l’été 2018 (22,1°) et l’été 2003 (23,1°). Depuis 1961 la moyenne des étés est de 18,7° et de 15,9° seulement pour l’été 1978 ! Mon maximum de 39,6° du 25 juillet pulvérise mon précédent record absolu de 37,6° du 9 août 2003 ! En moyenne c’est 33,5° mais durant les étés 1963 et 1968 la température n’a jamais dépassé les 29° ! Mon minimum absolu a été de 7,6° (moyenne 6,5°  records  3° à 5 reprises en 1962 et dans les années 70 mais pas moins de 11,7° durant l’été 2003).

J’ai noté  12 orages  (moyenne 15  records 26 en 1970 mais 6 seulement en 1998). Peu de pluie durant l’été météorologique 2019, 35 jours (dont la moitié ne donnant que quelques gouttes..), en moyenne il y en a 39 et les records sont 19 en 1964 et 56 en 2007; en tout il est tombé 131 mm (moyenne depuis 1993 : 195 mm  records 344 mm en 2010 mais seulement 108  mm l’an passé), il aurait donc dû pleuvoir moitié plus.

La saison estivale a débuté le 21 avril avec le premier jour d’été (jour où la température atteint ou dépasse les 25°) avec plus de 3 semaines d’avance sur la moyenne, les records sont le 6 avril 1961 et le 27 juin 1987; elle s’est terminée le 13 octobre avec un mois de retard (records 14 août 1972 et 24 octobre 2004). Durant toute cette période il y a eu 80 jours d’été, c’est le troisième total le plus élevé, (moyenne 51  records 96 l’an passé, 91 en 2003 et 24 seulement en 1972, 1978 et 1980). Le thermomètre a atteint ou franchi le seuil des 30° (jour de canicule) à 32 reprises, c’est le deuxième total le plus élevé (moyenne 12  records 41 l’an passé, 30 en 2015, 29 en 2003 mais aucun en 1963 et 1968 !). Les 35° ont été franchis à 6 reprises, c’est le quatrième total le plus élevé après les 9 en 2015, 8 en 2003, 7 en 2018; entre 1961 et 2001 cela n’était arrivé en tout qu’à 14 reprises…

L’été 2019 a été exceptionnel (comme les 4 précédents plus 2003), trois vagues de chaleur, durant chacune une bonne semaine, ont sévi : la première très précoce fin juin et la dernière très tardive fin août; la sécheresse s’est aggravée progressivement et est loin d’être terminée.

L’été 2019 peut rivaliser avec les étés 2003 et 2018, le réchauffement climatique s’emballe, que nous réserve l’avenir ?


Vendredi (Ch.H)